Après la découverte des microcontrôleurs et de leurs puissances, vous avez décidé d’aller plus loin en vous procurant une carte arduino. Félicitations!!! Dans ce billet nous allons apprendre à donner des instructions à nos nouveaux joujous pour les rendre plus utiles.

Pour commencer nous allons installer notre environnement de travail. Nous avons besoin tout naturellement d’une carte Arduino, d’un câble de connection et d’un ordinateur équipé du logiciel arduino téléchargeable sur https://www.arduino.cc/en/Main/Software et disponible pour tous les systèmes d’exploitation.

Maintenant que tout est ok nous allons décortiquer notre éditeur ( logiciel arduino).

Le menu composé de cinq boutons nous facilite l’accès aux fonctionnalités primaire du logiciel. Le premier permet de vérifier si le code écrit est correct. Le second permet de compiler ( la compilation est le processus par lequel l’éditeur convertit en langage machine ce qui est écrit dans notre programme) et de téléverser le programme sur votre carte arduino. Cette action permet de supprimer l’ancien programme enregistrer sur la carte. Le troisième bouton permet de créer un nouveau fichier. Le quatrième permet d’ouvrir un ancien programme enrégistré sur la machine. Le dernier permet de sauvegarder votre programme sur la machine.

La console de programmation est la partie où vous allez saisir toutes vos instructions.

La console de vérification elle permet d’afficher les messages d’erreurs ou de réussite de votre compilation.

Maintenant voyons la structure de base d’un programme Arduino

void setup() {

}

void loop() {

}

Ouvrons un nouveau fichier, effaçons tout ce qu’il y a dans la console de programmation et saisissons les instructions précedente. Vous avez remarqué que l’éditeur change la couleur des mots void, setup et loop , on appelle ça la coloration syntaxtique. Elle est faite automatiquement par l’éditeur si vous utilisez un mot réservé par le langage. Ici nous utilisons le langage Arduino qui est dérivé de C/C++ avec quelques ajouts. Les mots réservés du langage ne peuvent pas être utilisé n’importe comment et ne peuvent pas être redéfinis.

void setup() {

}

Cette partie du code vous permet d’initialiser les éléments de votre programme tout ce qui est inscrit dans cette session sera exécuter une seule fois.

void loop() {

}

Cette partie du code est exécutée à l’infini  du moment où la carte est en marche.

Maintenant qu’on connaît la structure de base d’un programme Arduino  nous allons voir les élements du langage Arduino.

Les commantaires

les commentaires sont les parties du code ignorées par le compilateur. Elles permettent de faire des prises de notes pour se rappeller après quand on revient sur le code ou permettre à d’autres développeurs de comprendre notre code.

// ceci est un commentaire

Les variables

Une variable est un emplacement réservé dans la mémoire d’un ordinateur pour stocker une information. Pour déclarer une variable on procède comme ceci:

type nom = valeur;

Type

Les variables en programmation sont de différents types et en Arduino nous avons 7 types.

int prend un entier entre -32768 et 32767.

Boolean prend true ou false.

char un caractère ou un entier entre -128 et 127.

float un décimal, précis à 7 chiffres après la virgule.

unsigned char un entier entre 0 et 255.

byte un entier entre 0 et 255.

unsigned int un entier entre 0 et 65535.

Et voilà les différents types de variables.

Nom

Le nom représente l’appelation qu’on donne à notre variable pour la retrouver facilement. le nom d’une variable ne doit pas contenir un caractère spécial et ne peux pas débuter avec un chiffre.

Un exemple de déclaration et d’assignation de valeur à une variable:

int nombreDePage = 234;

Les constantes

Les constantes sont un peu comme les variables à quelques différences prêt. En Arduino la valeur d’une constante est assigné à la compilation et la valeur d’une constante ne peut être modifier après déclaration. Par convention le nom des constantes est écrit en majiscule.

int BROCHE_LED = 13;

Les conditions

La condition est un test que va réaliser le programme en se posant une question. S’il peut y répondre ‘vrai’ alors il exécute un bloc d’actions (qui sera mis entre accolades), sinon il ne l’exécute pas.

if (LED == HIGH){

// faire quelques choses}

else{

// faire quelques choses}

Les boucles

les boucles permettent de répéter un bout de code plusieurs fois.

for( int x=0; x<10;x=x+1){

code à répéter

}

Le moniteur serie

Notre carte Arduino n’a pas d’écran on peut en ajouter mais il y a un autre moyen pour afficher les informations que nous renvoie notre carte. Le moniteur serie est une fenêtre que l’on peut ouvrir en cliquant sur la loupe du logiciel Arduino.

Voyons un peu ce que ça donne en vrai

void setup(){

Serial.begin(9600);

}

void loop(){

Serial.println(" Hello World");

}

Avec ceci notre programme affiche Hello World à l’infini, notre ordinateur risque de ce planter. Dans ce cas il faut écrire le code comme suit:

void setup(){

Serial.begin(9600);

Serial.println(" Hello World");

}

void loop(){

}

Les Fonctions

Elles sont des sous programmes qui nous permettent d’éffectuer des actions répétitives. Voyons quelques fonctions incorporées dans le langages Arduino avant de voir comment créer nos propres fonctions.

pinMode() permet de définir le trou de connexion ou le pin à utiliser.

digitalWrite() permet d’envoyer ou non du courant électrique à un trou de connexion digital qui est numéroté de 0 à 13 sur la carte.

digitalRead() permet de lire les informations récupérées par la sortie digital.

analogWrite() permet de d’envoyer ou non du courant électrique à un trou de connexion analog qui est numéroté de A0 à A5 sur la carte.

analogRead() permet de lire les informations récupérées par la sortie analog.

delay() permet de mettre le programme en pause pendant un nombre défini de millisecondes.

La liste des fonctions est très longues nous ne pourrons pas tout parcourir ici. Maintenant nous allons voir comment créer nos propres fonctions.

type nomDeLaFonction(laListeDesParamètre){

}

Type est la même chose qu’on a vu pour les variables.

Nom de la fonction  est le nom que nous donnons à notre fonction. Le nom doit être expressif et ne pas être un nom réservé par le langage arduino.

La liste des paramètres est l’ensemble des informations que nous donnons à notre fonction pour éffectuer un traitement.

Voyons tout çà avec un exemple:

int multiplication( int x , int y){

int resultat;

resultat=x*y;

return resultat;

}

Integrons ceci à notre code

void setup() {

Serial.begin(9600);
Serial.println(multiplication(6,9));

}

void loop() {

}
int multiplication( int x,int y){
int resultat;
resultat=x*y;
return resultat;
}

On a trop barvardé pour cette première partie , dans un projet billet nous verrons comment utiliser des capteurs pour recevoir des informations de l’extérieur.

Share: